titre

 
 

INFO +

Téléchargement

La place de l'agriculture en ville

Angers ville gourmande

Afin de comprendre les pratiques des jardiniers citadins à Angers, l’agence a réalisé un certain nombre d’entretiens individuels et collectifs auprès de jardiniers, responsables et/ ou présidents d’association de jardins familiaux et partagés d’Angers. Deux représentations cartographiques viennent compléter cette enquête. La première présente l’ensemble des espaces relevant de l’agriculture et de la nature à Angers et ses communes limitrophes. La seconde décrit les différentes « pratiques » liées à ses espaces.

Les citadins aspirent à davantage de nature « nourricière » dans leur quotidien (boom des jardins productifs par exemple). La nature devient un élément clé dans leur vie de tous les jours (cadre de vie, bien-être, tranquillité). Elle améliore l’attractivité du territoire et l’habitabilité urbaine.

De plus, avec l’évolution des pratiques résidentielles, de loisir, le développement des pratiques agricoles telles que la cueillette ou la vente à la ferme, marchés bio, drives fermiers, des relations nouvelles s’instaurent entre agriculteurs/ producteurs et citadins.

Au-delà de l’espace domestique, le jardin en ville s’invente ou se réinvente : sur les toits, les murs, les terrasses, les balcons, dans les cours. Jardiner en ville constitue une façon originale et créative de valoriser tout type d'espaces.

Si les pratiques des jardins collectifs sont relativement homogènes en terme de bien-être, qualité de vie, échanges, dons, apport alimentaire, etc., le jardin collectif est un espace social multiple. Il est à la fois public et réservé, collectif et individuel.

L’enquête montre également qu’ils répondent à une demande sociale forte liée au besoin de nature en ville. L’évolution actuelle des principes d’aménagement par la mise en place d’un jardin partagé au sein d’une opération nouvelle constitue un enjeu intéressant. Cela permet à la fois de valoriser "l'expertise verte" des nouveaux habitants par la mise en place d’un projet collectif, et d’améliorer la vie de quartier. La mise à disposition d’espaces programmés dédiés aux habitants leur permet de prendre en main leur territoire.