titre

Tendances

Evolution de l’emploi et spécificités économiques angevines : des atouts à conforter au sein d’un tissu diversifié

////////////////////////

Au 31 décembre 2016, 134 000 personnes travaillent sur Angers Loire Métropole (ALM) et 161 550 sur le Pôle métropolitain Loire Angers (PMLA).
Sur la Communauté urbaine, 89 390 personnes sont des salariés du privé non agricole. L’analyse suivante porte sur ces emplois salariés privés.

L’emploi salarié privé en progression sur Angers Loire métropole

Alors que le nombre de salariés du privé a chuté entre 2008 et 2014 (avec un rebond en 2010), la Communauté urbaine voit ses effectifs augmenter pour la deuxième année consécutive. Le niveau d’emploi reste inférieur à celui d’avant la crise qui était de 90 833 en 2008, mais s’en rapproche.

Une évolution de l’emploi salarié dans la moyenne des agglomérations comparables

Sur la moyenne période (2008-2016), l’évolution de l’emploi salarié est négative sur ALM mais conforme à la plupart des agglomérations de comparaison. La situation sur le front de l’emploi privé est pourtant plus favorable depuis 2012, et de manière plus marquée depuis 2014.

Un tissu économique local varié et proche de la France

Le tissu économique angevin se distingue avant tout par sa grande diversité. Autrement dit, les emplois du secteur privé sont peu concentrés avec un manque de filières réellement dominantes et structurées. Cette diversité sectorielle est plus à même d’amortir les chocs impactant un secteur d’activité ou d’une entreprise internationale faisant office de « locomotive » entrainant à lui seul le reste de l’économie locale.

La région angevine est l’un des territoires de France à la structure productive la plus proche de celle de la moyenne nationale.

Spécificités sectorielles et atouts angevins

Les spécificités sectorielles sont des activités qui sont proportionnellement plus présentes sur un territoire qu’ailleurs et lui confèrent donc un avantage comparatif relativement à d’autres territoires.
Leur identification permet de mettre en lumière les domaines d’excellences ou de fragilité propres à chaque territoire.
Sur Angers Loire Métropole, on observe quelques spécificités relativement à l’emploi moyen national et non en volume : la fabrication d’équipements électriques (1 690 salariés – 3 fois plus que la moyenne nationale), l’enseignement notamment privé (4 030) et dans une moindre mesure, la santé et action sociale (11 426 salariés).
Certaines filières stratégiques ont été confirmées dans le Projet de territoire d’Angers Loire Métropole 2016-2030.