Familles monoparentales

Les familles monoparentales ont des conditions de vie moins favorables que la moyenne.

Info +

Sur Angers Loire Métropole la part de familles monoparentales est identique à la moyenne nationale.

Les familles monoparentales qui représentent 15,1% des familles en France en 2013 sont inégalement présentes sur le territoire national. Elles sont moins nombreuses dans l’ouest.


Ce sont généralement dans les grandes communes urbaines ou villes centres que la proportion de familles monoparentales est la plus forte : Angers en accueille près de 20% contre 15% pour la communauté urbaine.

Les familles monoparentales à Angers

A Angers, le nombre de familles monoparentales continue de progresser et représente 19,8% des familles angevines.


Même si le nombre de pères à la tête d’une famille monoparentale augmente plus vite que celui des femmes entre 2008 et 2013, les hommes restent minoritaires à élever seuls leur(s) enfant(s).


Les familles monoparentales habitent dans tous les quartiers de la ville mais elles sont plus représentées dans les secteurs d’habitat social avec des pics avoisinant les 35 à 44% dans certains secteurs. 
Sept mères monoparentales sur dix vivent en logement social, contre 47% pour les pères seuls.


Les familles monoparentales ont moins d’enfants vivant au domicile que les couples.


Les conditions de travail sont plus fragiles pour les mères seules.


Les moyens de déplacements sont quant eux également plus difficiles pour les mères seules.