La construction neuve augmente fortement en 2020

En 2020, la production neuve dans l’aire d’Angers retrouve le niveau élevé de 2018 malgré le contexte de la crise sanitaire.

Sur l’aire d’attractivité d’Angers on dénombre 2 700 logements neufs ordinaires commencés en 2020. Ce volume important, identique à celui observé en 2018, représente 75% des constructions départementales contre 73% en 2018, montrant une reprise moins rapide de la construction dans le reste du département.

Entre 2019 et 2020, le nombre de logements mis en chantier a augmenté de 871 unités dans l’aire d’Angers soit +47%, et ce malgré la crise sanitaire. Cette hausse est particulièrement portée par les constructions réalisées à Angers (+700 logements) sous l’effet de son attractivité et du dispositif de défiscalisation Pinel.

Si cette augmentation est également visible sur le reste du pôle centre (+162 logements) et dans une moindre mesure sur la couronne angevine (+9), l’évolution est inversée sur un an aux niveaux régional (-7%) et national (-14%).

Evolution logements neufs ordinaires

La construction de logements collectifs porte la production neuve en 2020

1 458 logements neufs en collectif ont été construits en 2020, représentant 53% de la production de l’aire d’Angers. Avec la réinscription d’Angers en zone B1 en juillet 2019, permettant une défiscalisation des investissements dans du logement neuf, les promoteurs ont relancé des programmes. Ainsi la ville centre concentre près des trois-quarts des appartements construits sur l’aire (1085).

En 2020, près de 90% de la production d’appartements se situe dans le pôle urbain. Inversement, près de 90% de la production neuve en individuel est portée par les communes de la couronne angevine (847 unités). A Angers, ce sont 143 maisons neuves qui ont été construites en 2020 et 132 à Trélazé.


Répartition type de logements
Evolution logements neufs collectifs