Migrations résidentielles

Une reprise de l'attractivité résidentielle dans l'aire urbaine d'Angers et principalement à Angers.

Info +

Près de 32 000 habitants se sont installés ou ont quitté l’aire urbaine d’Angers, alors qu’environ 11 000 personnes se sont déplacées entre 2 communes de l’aire urbaine entre 2013 et 2014. En un an, l’aire urbaine d’Angers enregistre un excédent migratoire résidentiel de 2 906 habitants.

Migration résidentielle : déplacement d’un individu (âgé d’un an et plus) entre sa résidence principale actuelle et antérieure (un an auparavant).

Le profil des ménages installés depuis 1 an est différent selon les territoires de l’aire urbaine d’Angers

Angers est une ville attractive pour les jeunes, actifs ou en formation, et moins pour les familles.
73% des nouveaux habitants ont entre 15 et 29 ans. Cette part importante est liée à la présence de nombreux établissements d’enseignement secondaire et supérieur. 53% des ménages ayant quitté Angers sont des familles avec ou sans enfant. Ils deviennent pour 20% d’entre eux propriétaires et pour 67% locataires du parc privé.

Avertissement : Le total des variables du radar ne fait pas 100% des flux. D’autres variables sont disponibles mais non représentées ici. Par exemple, concernant le statut d’occupation, seules les variables, locataire et propriétaire ont été retenues.


Le profil des entrants est similaire à celui des sortants dans les communes du reste du Pôle urbain. En disposant de logements plus grands qu’à Angers, les communes du reste du pôle urbain attirent plus de familles (71%).


Au contraire d’Angers, la couronne angevine attire des familles vers l’accession à la propriété mais moins les jeunes.


La mobilité interne contribue à la périurbanisation angevine

De même que pour la mobilité externe, Angers retient moins les familles (82% des départs) mais attire les jeunes âgés de 15 à 29 ans (52% des flux).


Entre le pôle urbain hors Angers et la couronne, les nouveaux habitants et les sortants ont des caractéristiques proches à savoir, des familles, des actifs occupés. Peu s’installent pour étudier ou se former.