Un taux de chômage en baisse sur Angers Loire Métropole

La tendance à la baisse du taux de chômage se poursuit sur Angers Loire Métropole et atteint son seuil le plus bas depuis 7 ans à 8,8%.

Le taux de chômage angevin, s'il est à son plus bas niveau depuis 7 ans, à 8,8%, reste néanmoins légèrement supérieur à la moyenne nationale. Dans une région au taux record de 7,2% au 4e trimestre 2018, le taux de chômage de la zone d'emploi d'Angers est l'un des plus élevés de la région avec les autres zones d'emplois du nord-est (La Flèche et Le Mans).

Il est cependant en baisse continue depuis mi 2015 et cette tendance devrait se poursuivre au 1er trimestre 2019 avec -0,2 point.

Evolution taux de chômage 2019

Des signaux encourageants pour les demandeurs d'emplois mais des résultats hétérogènes

Répartition des demandeurs d'emploi

On dénombre 38 216 demandeurs d'emploi en fin de mois (DEFM) inscrits à pôle emploi sur le Pôle métropolitain Loire Angers dont 31 577 sur Angers Loire Métropole.
La baisse du chômage concerne principalement les demandeurs d'emploi qui ont des contrats courts. Le nombre de chômeurs sans aucune activité peine à diminuer.
Sur Angers Loire Métropole, la ville d'Angers compte à elle seule près de deux chômeurs sur trois.
En effet, si le tissu économique angevin se porte mieux et que les créations d'emplois sont dynamiques depuis plus de 2 ans, le bassin angevin connaît également une augmentation de la population active (entrées des jeunes sur le marché du travail, reports des départs à la retraite et solde migratoire positif pour les actifs).


Les chômeurs de longue durée et les seniors toujours plus touchés par le chômage

Les deux catégories de publics les plus affectées par le chômage sont les plus de 50 ans et les demandeurs d'emploi de longue durée (depuis au moins un an). L'une et l'autre ont vu leur nombre de demandeurs d'emploi plus que doubler depuis 2010 et représentent à elles deux près des trois-quarts des chômeurs au 4e trimestre 2018.

En revanche, le chômage des jeunes s'améliore depuis mi 2015 avec le début de la reprise économique.
 


Evolution des demandeurs d'emploi par catégorie

Un marché du travail plus tendu qu'il n'y paraît

En dépit d'un taux de chômage qui baisse lentement et d'un nombre de chômeurs relativement stable, de plus en plus d'entreprises rencontrent des difficultés de recrutement sur divers profils depuis plusieurs mois. Le bassin d'emploi d'Angers concentre la moitié des 41 500 projets de recrutement envisagés par les entreprises du Maine-et-Loire pour l'année 2019, soit 20 509 : 41% de plus qu'en 2018 !
40% des projets de recrutement concernent des emplois saisonniers (arboriculture, viticulture notamment). Les emplois non saisonniers correspondent quant à eux à plus de 12 000 embauches cette année.


Poids des secteurs de recrutement en 2019