Une population en augmentation dans l'aire urbaine d'Angers

L'aire urbaine d'Angers : principales évolutions démographiques

Tendances population

Info +

Les données analysées pour l'identification des principales évolutions de l'aire urbaine d'Angers sont celles du recensement Insee 2015. Les périmètres d'étude pour les EPCI intègrent les fusions au 1/01/2018.

Deux-tiers de la croissance démographique de l’aire urbaine portée par Angers loire métropole entre 2010 et 2015

En 2015, l’aire urbaine d’Angers compte près de 414 000 habitants, représentant 51% de la population du département du Maine-et-Loire. En cinq ans, la population de l’aire urbaine a augmenté de 16 800 personnes, soit un taux de croissance de +0,8% par an.

La moitié de la croissance de l’aire urbaine entre 2010 et 2015 est portée par les communes de la couronne angevine. Cette dernière compte 45% de la population de l’aire urbaine en 2015.

Population 2015 et croissance démographique

73% de la hausse de la population liée aux plus de 60 ans

Le vieillissement de la population au sein de l’aire urbaine se poursuit. En 2015, les personnes de 60 ans et plus représentent 23% de la population contre 21% cinq ans auparavant. Cette tendance, également observée au niveau national, s’explique par le vieillissement de la génération du « baby-boom » (personnes nées entre 1945 et 1962 qui ont entre 55 et 70 ans en 2015).

Le nombre de jeunes âgés de 15 à 29 ans est stable avec 86 174 individus. Leur part représente 21% de la population en 2015 (18% à l’échelle nationale). Ce poids comparativement élevé, s’explique essentiellement par l’offre de formations présente dans la ville centre et la présence d’étudiants.


Evolution 2010-2015 population

légère baisse de la taille moyenne des ménages entre 2010 et 2015

Sous les effets conjugués du vieillissement de la population et de plusieurs formes de décohabitation, la taille moyenne des ménages de l’aire urbaine continue à se réduire pour atteindre 2,19 en 2015.

La taille moyenne reste plus élevée dans les communes situées dans la couronne angevine que dans celles du cœur de l’aire urbaine.


Evolution taille moyenne des ménages