Comment s’alimentent les habitants d’Angers Loire Métropole ?

Angers Loire Métropole a sollicité l’Aura pour avoir une connaissance plus fine des pratiques et attentes alimentaires des habitants du territoire.

Décrypatge Projet alimentaire territorial

L’évolution de nos modes de vie (rythme de travail, choix résidentiel, mobilités, etc.) et la prise de conscience des enjeux de santé publique et de protection de l’environnement nous conduisent à changer nos pratiques et habitudes alimentaires.

La question alimentaire avec la loi d’avenir pour l’agriculture, l’alimentation et la forêt de 2014, promeut l’agro-écologie et les projets alimentaires territoriaux vers l’objectif de rapprocher production locale et consommation locale.

Aujourd’hui, Angers Loire Métropole, au même titre que de très nombreux territoires en France, a souhaité développer un Projet Alimentaire Territorial (PAT). Il vise à favoriser une alimentation saine, durable et accessible à tous au quotidien.

Pour consolider son diagnostic territorial la Communauté urbaine d’Angers a souhaité interroger les habitants sur leurs pratiques et habitudes alimentaires en leur proposant de participer à une enquête en ligne réalisée par l’Aura.

Ce décryptage propose quelques résultats de l'enquête.

Une analyse d'après 3 879 réponses

Pratiques alimentaires
Lieux d'achat
Fréquences d'achat
Dépenses alimentaires
Produits locaux et bio
Attentes et besoins

Les répondants à l’enquête, essentiellement urbains, montrent que les habitants d’Angers Loire Métropole sont sensibilisés aux questions de santé, d’environnement et de biodiversité. Quels que soient l’âge, le territoire d’appartenance, la sensibilité au bio, à la saisonnalité et aux produits locaux, les enquêtés ont exprimé un souhait de faire évoluer leurs pratiques vers une consommation plus saine et durable.

© aura mars 2020 - Source : enquête des habitants d’Angers Loire Métropole sur les pratiques et attentes alimentaires, menée du 1er avril au 28 juin 2019 et ouverte aux plus de 18 ans.